Les saisons de la réflexologie

La réflexologie que j’utilise met en jeu l’énergétique chinoise, en début de pratique je fais des trajets sur le pied qui vont relancer les énergies du corps et permettent une action plus rapide d’élimination des toxines ou déchets métaboliques.

RÉFLEXOLOGIE, MÉDECINE CHINOISE et ÉTÉ

Pour les chinois il y a quatre saisons de 72 jours et des périodes de transitions appelées intersaisons de 18 jours.

Le calendrier chinois nous indique que nous sommes en été du 6 mai jusqu’au 21 juillet.

C’est le temps de la maturité lorsque les fruits ont mûri et sont prêts à être cueillis. L’énergie de l’été est sèche et chaude.

Le feu est associé cette deuxième saison de l’année, c’est une énergie d’abondance du moins tant que la chaleur ne se fait pas trop intense.

L’énergie qui circule dans les méridiens est puissante et abondante.

L’organe du feu est le cœur pour les chinois c’est « l’empereur de l’organisme ».Il gère la circulation du sang. L’énergie du cœur gère aussi les émotions et lorsque celui-ci s’emballe les émotions suivent le mouvement.

L’organe creux associé au cœur est l’intestin grêle dont l’énergie soutient celle du cœur. En plus il participe la transformation des aliments en énergie.

Les troubles liés une perturbation dans l’énergie du feu se manifestent soit par un excès de chaleur, de rougeur, de transpiration soit par un ralentissement. Les troubles circulatoires sont fréquents et se manifestent aussi bien par de l’hypertension que par des problèmes de retour veineux.

La couleur rouge ainsi que la saveur amère sont associées l’été chinois. Le salé devient nocif en été.

J’adapte donc ma pratique au calendrier chinois, les organes travailler étant différents suivant les saisons.

En été je travaille le système digestif afin de stimuler l’intestin grêle. Je n’agis jamais directement sur le cœur mais je favorise la circulations de fluides sanguin et lymphatique.

A la fin de chaque séance je conseille de bien boire de l’eau, faiblement minéralisée,

afin de favoriser l’élimination des toxines.